+43 (664) 501 38 90

office@kleineherzen.org

DeutschEnglishFrançaisРусскийУкраїнська

Une rencontre qui va au coeur

little hearts soutient le parrainage d'enfants défavorisés en Russie et en Ukraine depuis sa création, l'année 2006, et depuis avril, le parrainage d'enfants défavorisés au Cambodge. Bon nombre de nos sponsors parrainent un enfant depuis plus de 2019 ans.

Parrainer un enfant à l'étranger, c'est aider un enfant dans le besoin à grandir, à s'épanouir dans son pays de naissance et à construire une vie adulte autonome et responsable. C'est aussi une occasion unique de partager une expérience enrichissante avec un enfant d'une autre culture. Les relations entre les parrains et leurs filleuls ont un impact émotionnel particulièrement positif sur le développement des enfants.

Little Hearts encourage également les parrains et marraines à rendre visite à leur filleul lors d'un voyage dans leur pays. Si c'est possible, n'hésitez pas! Lorsque vous passez la journée avec votre enfant parrainé, vous avez l'opportunité rare de partager sa vie et de connaître son environnement. Vous verrez concrètement comment votre parrainage fait la différence dans votre vie en découvrant les progrès qui ont été réalisés grâce à vous.

De l'avis de tous les sponsors qui l'ont fait, cette visite est une expérience unique, riche en émotions et inoubliable pour vous et pour l'enfant!

Anita nous raconte sa rencontre avec son enfant parrainé Marin au Cambodge au foyer pour enfants FLO, Phnom Penh, en juillet 2019

Une rencontre qui va au coeur
Une rencontre qui va au coeur
Une rencontre qui va au coeur
Une rencontre qui va au coeur
Une rencontre qui va au coeur

«Nous avons eu un cadeau avec nous pour notre enfant parrainé Marin dans la maison pour enfants FLO. Finalement, le moment était venu et nous nous sommes dirigés vers la maison des enfants avec un TukTuk. Une fois sur place, nous avons été chaleureusement accueillis par Yit Virasy.

Il nous a conduit à son bureau, attendant déjà Marin. Nous avons été accueillis par une fille très timide, visiblement dépassée par nous "Occidentaux". Seulement après que mes deux filles eurent présenté les cadeaux, y compris un bracelet fabriqué par ma propre fille, volèrent un visage rayonnant. La glace était cassée. Alors que Yit m'a parlé de la vie des enfants de l'orphelinat, les filles se sont contactées. Bien que la barrière de la langue les sépare, il existe toujours un moyen de communiquer les uns avec les autres.

Yit raconte la vie quotidienne des enfants. Ils vont aux écoles publiques le matin. À 12, il y a un déjeuner tous les jours, jusqu'à ce que l'heure de 13 soit ensuite reposée, après le début des cours d'anglais ou d'informatique au foyer pour enfants. Après cela, les devoirs seront faits. Les grands aident les plus petits. Cela semble très organisé, mais nous avons été autorisés à rencontrer les enfants et ils ont tous semblé très satisfaits et heureux. On nous a donné un sourire et un sympathique "Bonjour".

Surtout, le rapport Yits m'a fait plaisir d'apprendre que les enfants sont autorisés à rester chez eux jusqu'à ce qu'ils puissent mener une vie indépendante.

Yit nous a également conduits dans les locaux de FLO jusqu'au retour des enfants de l'école. Marin prit ma fille aînée par la main et lui montra sa "chambre", une pièce qu'elle partageait avec toutes les autres filles pour y dormir. Ma fille a fondu et ne voulait pas lâcher Marin. C'était très émouvant pour moi de faire l'expérience de ma fille, qui montre rarement des sentiments. On nous a également montré la salle informatique équipée d'ordinateurs, ainsi que la bibliothèque de livres en anglais et en khor ainsi que la salle de classe où l'anglais est enseigné. Dans la cuisine, le cuisinier était sur le point de terminer le repas.

Tout avait l'air très bien entretenu. Enfin, les autres enfants venaient de l'école. Très disciplinés, ils se sont alignés devant la salle à manger et Yit a expliqué qui nous étions. Marin a toujours été très fier de nous. Nous avons été modelés avec des visages souriants. Au plus tard, après que nous ayons pu également présenter des cadeaux d'autres sponsors et que nous ayons vu les yeux brillants de ces enfants, cette visite a été une expérience inoubliable. Les enfants ont ensuite été autorisés à prendre leur déjeuner dans la cuisine et encore une fois, la discipline était incroyable. Les enfants sont très bien éduqués mais semblaient très satisfaits et heureux. Mes filles ont eu le droit de donner à chaque enfant, en guise de dessert, les friandises qu’il apportait, ainsi que ces visages radieux.

Puis nous nous sommes dit au revoir pour ne pas déranger la routine quotidienne. Il nous a été difficile de dire au revoir, surtout à Marin. En très peu de temps, nous avons emmené la petite fille dans nos cœurs. Ce fut une rencontre inoubliable. Une rencontre qui a touché le cœur. Je suis très heureux de pouvoir faire partie de ce merveilleux projet. Un projet qui donne de l'espoir dans ce pays. Être la marraine de Marin est un cadeau formidable pour moi et mes filles. "

Voulez-vous commencer cette belle aventure humaine?

Nous serions très heureux et serions reconnaissants de vous accueillir dans notre petite famille de coeur.

Partagez :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Recherche